onaregarde-pourvous » PROPOSITION » FILMS » Avis sur Cars 3

Avis sur Cars 3

PROPOSITION / FILMS 817 0 30-12-2020, 00:22

Avis de marcel.dani sur Avis sur Cars 3 :

Cars 3 était un pari très TRES risqué pour Pixar, j'irais même jusqu'à dire Suicidaire !! Comme tous les fans du studio à la Lampe de bureau le savent et le constatent encore aujourd'hui, Cars 2, (détesté en grande majorité par Critiques ET Spectateurs à l'international) a été le déclencheur de ce qu'une grande poignée de la fan base de Pixar appellent "l'Âge Noir Pixarien" où, depuis 2011, le studio de Woody, Buzz & cie ne fait plus l'unanimité avec ses productions. Cars est à titre personnel, une saga que je n'ai jamais véritablement adoré, même si j'ai grandi avec au cinéma depuis le premier opus en 2006. Pour moi, Cars est un divertissement d'animation sympathique, agréable et gentillet mais à qui il manque encore beaucoup l'éclat, l'étincelle de génie, de magie qui vous transcende comme Toy Story, Monstres & Cie, Ratatouille ou Vice Versa, et dont je regrette surtout que l'intérêt commercial de rebooster les ventes de petites voitures à la "Hot Weels" passe avant la créativité (ça m'attriste de voir le jeune public se souvenir de Cars tandis que l'excellent "1001 Pattes: a bug's life" sombre dans l'oubli T_T). Malgré tout, je fais parti des très rares irréductibles gaulois résistants encore et toujours face à l'envahisseur critique en défendant le mal aimé numéro 2. Cars 2 j'avais vraiment apprécié la nouveau virage qu'avait pris la saga en quittant (en partie) la course pour une aventure d'action/espionnage fun et déjantée qui parodiait les James Bond/Mission Impossible...mais visiblement, la mise en avant de Martin au premier plan à la place de McQueen a très fortement déplut au public (d'autant que Moi Moche et Méchant avait déjà choper le concept quelques mois plus tôt). Côté déception, je partage totalement cette idée que Pixar galère mais à choisir j'ai été bien plus déçu par le pétard mouillé "Rebelle" (2012) (même si avec le temps et les re-visionnages je l'affectionne de plus en plus), par Arlo (2015) avec lequel Pixar a bêtement gâché tout son potentiel génial en nous pondant un melting pot vide du Roi Lion mélangé à Némo et plein d'autres, ou encore la dernière suite en date: "Le Monde de Dory", qui, malgré la joie nostalgique, frôlait à quelques mini nuances près le plagiat du Monde de Némo. Mais aussi impopulaire auprès des fans la saga puisse être, avec 460 millions de dollars rapportés par le premier en 2006 et 560 millions rapportés par le deuxième en 2011 (en ajoutant en plus la rentabilité commerciale de la marque "Cars" ^^), la tentation était trop forte pour Pixar ^^. A la base, je n'attendais absolument pas Cars 3, je me suis même dit que j'allais certainement pour une fois faire l'impasse sur un Pixar au ciné...jusqu'à la fameuse bande annonce montrant flash avoir un grave accident avec un ton beaucoup plus mature et dramatique, immédiatement l'intérêt fut regagné et aussi surprenant que ça puisse paraître...ces dernières semaines je commençais même à éprouver des signes d'impatience à découvrir la conclusion des aventures de Flash ! ^^ Cars 3, 18ème long métrage d'animation des studios Pixar et suite de Cars 2 (2011), nous emmène dans la suite des aventures de Flash McQueen. L'histoire prend place après Cars 2 (on suppose du moins, car aucune allusion à Finn McMissile ou Holley Shiftwell n'est faîte), Flash McQueen, désormais un champion au sommet de sa gloire, continu d'enchaîner les compétitions pour la Pistion Cup. spoiler: Verdict : Ben assez compliqué à décrire comme ressenti, je suis ressorti de la salle à la fois très satisfait mais néanmoins assez déçu... .Tandis qu'Illumination démonte tranquille le box office Français ( 5 millions d'entrées) et mondiale (921 millions de dollars, sois plus que Shrek 2 ! ^^) avec le troisième volet des aventures de Gru, des Minions & co, Pixar nous offre avec Cars 3 un véritable retour aux sources. Clairement Cars 3 est en réalité LE "véritable Cars 2". Pixar fait tout explicitement pour réconcilier les fans avec la saga et vont jusqu'à "ignorer" les acquis scénaristiques du deuxième opus comme s'il n'avait jamais exister . Avec Cars 3, Brian Fee, reviens complètement aux fondamentaux de la saga Cars dans l'univers de la Course. Si malheureusement l'originalité a encore été laissée sur le bord de la route à la première station service du coin, le réalisateur nous livre ici un scénario intéressant, retour au bon vieux carburant aux accents "Next génération" dissimulant un riche hommage à la saga Rocky (beaucoup de similitudes avec "L'Oeil du Tigre" et également avec "Creed: l'héritage de Rocky Balboa" de Ryan Coogler sorti l'année dernière) dans un road movie fait de phases d'entraînement et plein de philosophie sur les bienfaits de la persévérance, de confiance en sois d'amitié et aussi de deuil (sans doute B.Fee devait il être un fan de Rocky...et coïncidence quand on y repense, ce "film hommage sort peu de temps après le regrettable décès de J.G Avidsen, RIP ^^). Avec ce 3ème volet, Cars a bel et bien gagné en maturité, le ton est plus sérieux, plus dramatique et beaucoup moins enfantin et ça c'est un gros point fort ! Alors que je pensais que le personnage de Flash McQueen n'avait plus rien à offrir après le premier film, il n'en est rien. Agréablement surpris par notre protagoniste dont on se plaira à faire la comparaison avec celui qu'il était dans le 1. McQueen a bien évolué au fil de la saga; du petit rookie novice arrogant obnubilé par la gloire, le personnage (un peu agaçant au début faut le reconnaître) a pertinemment gagné en profondeur psychologique dans ce 3ème opus, plus mature, plus calme, plus sage, plus respectueux mais aussi beaucoup moins sur de lui, Pixar su faire grandir son personnage principal de la meilleure manière qu'il soit ! Le scénario de Cars 3 est cliché, des péripéties trop insuffisamment développées qui manquent de goût et deviennent peu mémorables, spoiler: et malheureusement la narration a toujours le pied sur l'accélérateur, ce qui donne un rythme trop rapide et nuit pas mal au ton épique que Fee veut donner aux entraînements qui du coup, n'arrivent jamais à se synchroniser correctement sur les 1h42. Un film qui arrivait bien à faire, c'est le film d'animation Français "Ballerina" d'Eric Summer et E.Warin sorti en fin d'année dernière. spoiler: Y a quand même de très bonnes idées comme par exemple spoiler: mais là encore, pas suffisamment épais. Il y a aussi la thématique du rapport Maître/Disciple, Coach/Champion que le film utilise très bien et permet vraiment à Cars 3 de gagner énormément sur le plan émotion (même si on est encore loin d'avoir affaire à l'émotion procuré par le Lien Kyuta/Kumatetsu dans "Le Garçon et la Bête" de Mamoru Hosoda par exemple). De plus, cette fois, il est génial de constater que Fee a véhiculé (c'est le cas de le dire XD) plein de petites sous critiques comme une critique du machisme dans le sport et la place minoritaire des femmes avec le personnage de Cruz (doublée par Alice Pol, l'actrice de "Supercondriaque" et "Raid Dingue" qui, pour un premier essai à l'exercice, s'en sort très bien) en plus d'une critique également du capitalisme dans le milieu sportif. Coté personnages, ceux de Radiator Springs sont juste décoratifs mais ça ne pose aucun problème car l'histoire ne se prête pas à eux. Concernant le nouveau rival de Flash, Jackson Storm, succédant à Chick et Francesco, le personnage est bien stylé. spoiler: Et là par contre, au milieu de tout ça...les 15 dernières minutes nous offre une conclusion incroyable des plus imprévisible, ces 15 dernières minutes....rien que pour elles ce 3ème volet vaut le coup ! Je n'aurais jamais imaginé meilleure conclusion à la saga ! Bon, j'ai grosso modo fait le tour, en conclusion, Cars 3 est un bon Pixar, une conclusion honorable (au moins cette fois, vu le flop que rencontre le film : à peine 300 millions de dollars engendrés pour un budget de près de 175 millions, on est sûr que c'est la fin) et un bel hommage aux films Rocky. Néanmoins, je reste encore sur ma faim, encore une fois, après Arlo et Dory, Pixar nous sort juste du "bon" mais hélas, faire dans le "bon" ne suffit pas pour Pixar qui nous a habitué à des excellents ou même, des chefs d'oeuvre la plupart du temps. En espérant vraiment que Coco de Lee Unkrich prévu pour Noël prochain marque cette fois le vrai retour de Pixar comme Vice Versa en 2015 et en espérant que Pixar ne nous fasse pas une suite comme les dernières pour Les Indestructibles 2....autrement, là Pixar, vous pourriez perdre un fan, faites gaffe ^^.

On a Régardé Pour vous Avis sur Cars 3

(En cas du problème - faites-le nous savoir dans les commentaires ou via formulaire de contact)

Commentaires (0)

Information
Les utilisateurs de Guests ne sont pas autorisés à commenter cette publication.